Si, par hasard, vous circulez sur la route allant de Cetturu à Brisy, à la sortie d’un virage, accroché à une paroi rocheuse impressionnante, vous serez sans doute surpris de découvrir un petit mémorial encadré de deux drapeaux britanniques.

Bien que la chose ne soit pas simple, garez-vous un peu plus haut et redescendez vers ce mémorial.

C’est à quelques mètres de là que prit fin le vol du T 9463 et de son équipage.

Hudson

Le HUDSON T-9463 MA-L faisait partie du 161e Squadron de la RAF.

Il était basé à Tempsford, aérodrome réservé aux missions spéciales.

Le secret des activités nocturnes des Squadrons 138 et 161 décollant de Tempsford fut l’un des mieux gardés de la deuxième guerre mondiale. Les avions pénétraient en territoire occupé par l’ennemi afin d’y déposer des agents secrets ou de ravitailler la résistance. Les villageois habitant autour de l’aérodrome ne surent que bien après la guerre ce qui s’y passait réellement.

Le dimanche 26 novembre 1944, le Hudson décollait de Tempsford. A bord se trouvaient 4 membres d’équipage et un agent spécial:

– Squadron Leader Reginald Wilkinson, pilote

– Flying Officer John Weddell, navigateur

– Flight Lieutenant Frederick Champion, opérateur radio

– Flight Lieutenant George Ash, mitrailleur

– Paul Penczock, agent de renseignements

Leur mission, désignée « Fleckney 1 », était de parachuter l’agent Paul Penczock derrière les lignes ennemies près de la ville de Arnstadt en Allemagne.

L’agent fut parachuté comme prévu mais, au retour de la mission, aux environs de 02h00 du matin, le bombardier volait au nord-est de Houffalize quand il s’écrasa dans une prairie de M. Joseph Remy, à 1km au sud de BRISY.

C’est dans la matinée que M. Remy, accompagné d’un membre de la famille Zune, découvrit les débris de l’avion. Tous les membres d’équipage avaient malheureusement été tués,

Ils furent enterrés au cimetière militaire d’Evere le 02 décembre 1944.

Evere

On a longtemps cru que le Hudson avait été abattu par un chasseur de nuit allemand.

Il semblerait cependant qu’il ait été abattu par erreur par un P-61 Black Widow du 422e Squadron américain de chasse de nuit. Aucun chasseur de nuit allemand ne signala une victoire cette nuit-là dans le secteur concerné, mais un P-61 signala avoir abattu un supposé Me110 allemand.

Tragique erreur, hélas.